Bienvenue sur le site de l'association de course à pied ARUN.

No run, no fun !!

C'est déjà en 2020 que les férus de bitume de l'Arun avaient retenu la capitale Bavaroise pour parfaire leur semi-marathon et marathon.
Situation sanitaire oblige, cette edition avait été annulée. Ce n'est qu'en 2021 que la petite troupe a pu se rendre sur place afin de participer aux épreuves.
Une petite pensée aux blessés qui souhaitaient initialement partciper et ont dû renoncer cette année. Bon courge, bon rétablissement
 
C'est par vague que les ARunners se sont rendus dans la capitale bavaroise :
Pour les premiers, le séjour avait démarré dès vendredi avec le retrait des dossards et bon un dîner pasta dans une des pizzérias de la banlieue Munichoise.
Tandis que d'autres s'équipaient en tenue traditionelle bavaroise (Dirndl et Lederhosen) puis découvraient le centre.
 
Le Samedi matin, alors que le dernier groupe rejoignait Munich, les personnes sur place visitaient des plus belles églises et curiosités du centre ville dont la prestigieuse Marienplatz. Les plus romantiques n'ont pas hésité à entamer un pas de valse sur une musique de rue. D'autres encore récupéraient leurs dossard avant de ralier le cente ville.
C'est enfin vers 19h00 que toute la troupe s'est retrouvée dans un restaurant. Au programme des pâtes, pour rester fidèle à la tradition.
 
Dimanche, jour J, sous un soleil radieux, mais avec des températures fraîches (2-3° à 9h00)  tout le fan club des accompagnateurs avait pris place dans le célèbre stade Olympique pour assister à l'arrivée de leurs favoris.
Pour rehausser encore un peu plus l'envergure de la compétition, les organisateurs ont lancé l'hymne nationale, pas pour la  "Mannschaft" mais pour les 11000 fans de course à pied qui se lanceront sur les 3 épreuves de la journée : 10 kms, semi-marathon et marathon.
 
Honneur aux dames ! Elles, qui s'étaient alignées sur le semi-marathon :
Christine franchit la ligne d'arrivée en 1:55:52, 2141e au classement scratch (sur 4512 finishers)
Anne, quant à elle, en termine avec les 21.1 kms en 2:02:34 (2864e au scratch)

En 3:27:26, c'est l'arrivée surprise de Laurent Vogel, premier Marathonien du jour à franchir la ligne. C'était sans compter sur sa bonne préparation de triathlète pour ceux qui ne l'attendaient pas aussi tôt. Il bat son recoord personnel au passage ! (530e sur 2502 finishers).
Pour Jérémy, ce sont plutôt les crampes qui l'ont surpris vers le 30ème KM, appelé "le mur" par les marathoniens. Il finit néamoins son premier marathon officiel en 3:43:05, 888e au scratch. C'est sa régularité aux entraînements qui l'a confortée pour aller jusqu'au bout de l'épreuve.
Michel, en vieux briscard, termine son 10e marathon sous la barre des 4h, malgré une difficile reprise post-confinement. (03:53:44, 1193e au scratch). Chrono en phase avec sa forme du moment.
 
A noter la belle préparation collective sur 8 semaines par l'ensemble du groupe , notamment la famille Kunz . ( Mère et Fils ).
Félicitations à tous !

Dernière Minute :

Afficher l'image d'origine

A vos agendas :

No Calendar Events Found or Calendar not set to Public.

Suivez-nous sur Facebook :